Emilie et ses songes funambules : Blogueuse… Mais pas que !

Voici l’interview d’Emilie, une blogueuse-créatrice-graphiste grenobloise. En effet, elle semble toujours en activité, sans jamais s’arrêter de bouger, de créer, d’écrire, ou de développer la boutique qu’elle tient avec sa mère. Allez y faire un tour et rencontrez-la, elle est de très bonne compagnie et saura vous intéresser avec ses histoires !

« Bonjour Emilie ! Tu peux te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Salut Estelle, salut Maxime, et bonjour à tous vos lecteurs ! Je suis Emilie, bloggeuse mode et lifestyle depuis 5 ans, et graphiste de formation. J’ai 29 ans et je suis grenobloise. J’ai également une boutique de vêtements et d’accessoires à Grenoble, que j’ai ouvert avec ma mère il y a peu.

Ca fait beaucoup, non ? On va te poser plusieurs questions pour cerner tous ces domaines d’activité. Commençons par ton blog, tu peux nous en dire un peu plus dessus ?

Oui, bien sûr ! Ca fait environ 5 ans que je rédige dessus, et j’aime vraiment cela. En fait, au début, j’ai lancé ce blog parce que je créais des bijoux et je découvrais l’univers des différentes marques. C’est à ce moment que j’ai pensé à créer un blog pour lancer la mienne ! Depuis, j’ai arrêté la création de bijoux, mais j’ai continué à enrichir mon blog.

capture-decran-2016-11-09-a-16-05-47

Rendez-vous sur Songes Funambules !

Il a donc pris une place que tu n’imaginais pas vraiment ! Qu’est-ce que tu postes sur ce blog ?

Je poste différents types d’articles : des articles mode, mais aussi lifestyle, bijoux, beauté & cosmétiques… il y en a pour tous les goûts. Ce qui est intéressant, c’est qu’au début il était tourné mode, mais en demandant à mes lectrices, j’ai compris qu’elles étaient plus intéressées par les articles DIY, d’humeur et de lifestyle. Comme c’est ceux qui plaisent le plus et que j’aime bien les rédiger, je continue à en écrire beaucoup.

Tu as l’air très proches de tes lectrices, je me trompe ?

Non, c’est tout à fait ça. Ce sont elles qui font vivre le blog après tout ! Je veux donc leur proposer un contenu de qualité. C’est très important pour moi ! Certains blogs proposent parfois des articles qui n’ont pas réellement de rapports avec leurs goûts ou avec leur ligne éditoriale… Ce n’est pas ça qui m’intéresse. J’estime avoir un devoir d’honnêteté envers elles, je veux un « terrain de confiance » entre elles et moi.

D’ailleurs, c’est un challenge : J’aimerai réellement pousser mon blog vers la rentabilité, mais surtout pas au sacrifice de la qualité. En fait, si je dois sacrifier mon contenu et faire de la pub pour des choses qui ne me plaisent pas ou qui ne sont pas en accord avec mon univers, ça ne m’intéresse pas. Mon blog est sincère !

Un autre challenge, c’est de se développer tout en étant sur Grenoble ! Ça ne bouge pas ici, il ne se passe pas grand-chose, et surtout en termes de mode.

Tu as des inspirations en termes de blogs ?

Oui, quelques-unes ! Je suis Betty et Coline, deux blogueuses françaises. Mis à part ça, je m’inspire aussi beaucoup des blogs étrangers, notamment les blogs nordiques.

Quels conseils aurais-tu à donner à des nouveaux bloggeurs ?

Il faut avoir sa patte ! Développer quelque chose d’unique, de particulier, ne pas ressembler à tous les autres, c’est super important dans ce monde. Créez une identité visuelle, un style de rédaction… Et surtout, ne pas tomber dans la monotonie. Essayez aussi différents supports : personnellement, j’ai essayé les vidéos, mais ça ne m’a pas plu. Ça prend beaucoup de temps, et je m’amusais moins, contrairement à la photo, qui m’intéresse beaucoup plus.

(Voici sa chaîne, qui est aujourd’hui très peu alimentée, comme expliqué dans l’article : Chaîne de Songes Funambules).

Sinon, il faut aussi développer le plus possible son audimat. Ce sont les followers qui font vivre un blog, et pas l’auteur ! C’est d’ailleurs super important d’avoir une base nombreuse et régulière de lecteurs, sinon c’est très difficile de se faire une place dans la blogosphère. J’avais fait un test de produit Chanel en exclusivité qui est passé inaperçu parce que je n’avais pas assez de followers !

D’accord, merci pour toutes ces réponses. Passons maintenant à ta boutique : Qu’est-ce que tu y vends ?

J’ai monté « Little Fabric » avec ma mère, et on y vend que des articles qui ne sont pas disponibles sur Grenoble. A chaque fois, on se demande si ce qu’on vend pourrait se trouver autre part à Grenoble. On est très méticuleuses concernant notre sélection ! Au niveau du type d’articles vendus, on a surtout des bijoux, des pièces de créateurs et de la décoration. Aussi, on vend de la belle papeterie, parce que je trouve qu’il n’y en a pas assez en ville.

14997044_1524504010899604_681333698_n

D’ailleurs, attention, ce n’est pas juste une boutique : c’est un atelier-boutique ! En fait, j’anime aussi des ateliers DIY (« Do It yourself »), comme par exemple celui que j’ai animé en octobre pour vous apprendre à créer des broches [Nous avons en effet organisé un atelier avec Emilie au sein de GEM]. Ma mère est aussi créatrice, donc quelques-unes de ses pièces sont distribuées chez nous. Elle fait des jupes ou des pochettes très mignonnes. On fait aussi des accessoires qui n’ont rien à voir avec la mode, comme des bougies.

15045624_1524504004232938_1460751138_n

Il y a vraiment de tout dans sa boutique 😉 

Vous vendez déjà plein de choses ! Et vous avez des objectifs à propos de cette boutique ?

Bien-sûr ! Moi j’aimerais avoir de plus en plus d’articles, et notamment des articles pour les mecs : A chaque fois qu’on en voit, ils accompagnent leurs copines, on aimerait réellement pouvoir leur proposer quelques produits pour qu’ils trouvent leur bonheur eux aussi.

Par contre, pour eux, je conseille une boutique en centre-ville qui ne demande qu’à être connue : Elle s’appelle le fauteuil et est dirigée par Mathieu. La boutique est toute récente, et il y a plein de bon-plans. En plus c’est du Made In France donc les vêtements sont de bonne qualité. J’aimerais bien faire des looks mixtes avec lui donc n’hésitez pas à me suivre aussi les mecs !

Elle est où cette boutique ?

Elle est cachée ! Malheureusement, on n’a pas pignon sur rue, il faut savoir que la boutique est là pour y accéder. Elle se trouve dans une cour d’immeuble, donc on a besoin de fonctionner au maximum par bouche-à-oreille.
On a aussi de très bonnes relations avec la presse, même si on ne la démarche pas nous-même. Elle vient à nous !

Ca montre que la boutique a du succès !

Oui c’est ça ! En fait, avant de lancer la boutique, on a eu un salon de thé qui n’a pas super bien marché. Lorsqu’on a fermé, les clients qu’on avait ont voulu continuer à nous voir et ont été intrigués par notre boutique, donc ils sont venus, et ça nous a permis de nous lancer !

Très sympa ça. Et dit-moi, est-ce que tout ça a un rapport avec ton projet professionnel ? Tu comptes en faire ton métier ou tu as d’autres plans pour la suite ?

Pas vraiment ! Je fais ça par passion. Je suis graphiste de formation, j’ai fait l’école ARIES à Meylan. C’est une bonne école et c’est ce qui me plaisait (et ça me plait toujours) ! Récemment, j’ai fait une autre formation en web-design pour compléter la première et mieux correspondre aux attentes du marché du travail. Les entreprises demandent beaucoup de savoir-faire, dont le web-design, qui n’était pas enseigné auparavant !

On va te poser quelques questions sur toi, tes passions et la mode en général.

Une ville ? Deux, en fait : Paris et Amsterdam.

Une marque ? Channel ! J’adore cette marque, pour son histoire, pour elle, son style à la garçonne… c’est tout simplement le choc à la francaise ! Elle m’inspire beaucoup.

Une musique ?  Vitalic – Poison Lips

Une passion ? La photo !

Les tendances de la fin de l’année ? La dentelle, les cuissardes, les bombers, les pantalons taille-haute et slims, les pulls ras-du-cou type années 90, la couleur camel, les top courts et les crop tops.

Pire fashion faux-pas : Le legging porté comme un pantalon. Un legging tu ne le mets pas avec un haut court ! Tu vois tous les détails de la jambe ! A mettre avec un haut long, sinon c’est immonde. Après, je ne sais pas si c’en est vraiment un, mais je me mets souvent du Rouge à lèvres sur les dents et les gens ne me le disent pas.

D’où vient ton goût pour la mode ? Ma mère m’a habituée aux beaux vêtements, aux beaux bijoux/broches… Depuis le blog, j’ai trouvé mon identité vestimentaire et je me sens beaucoup mieux dans mes vêtements.

Remercions encore une fois Emilie pour sa sympathie et le moment que nous avons passé avec elle. Pour en savoir plus sur elle et acheter ses créations ou participer à des ateliers DIY, voici les coordonnées de sa boutique :

Facebook  – Adresse : 25 bis Cours Berriat, Grenoble

Voici ses réseaux sociaux: elle y publie assez régulièrement, nous vous encourageons à suivre ses publications.

Facebook – Blog  – Instagram – Tumblr

Enfin, voici les coordonnées du magasin pour homme « Le Fauteuil » dont Emilie parle dans l’Interview. Nous avions déjà collaboré avec eux durant notre Défilé l’année dernière. Il est très sympa et la sélection est de qualité, c’est recommandé par Avant-Garde !

Facebook  – Adresse : Le Fauteuil, 5 Rue Raoul Blanchard, Grenoble


Par Estelle S. et Maxime C.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s