Interview de Coralie stagiaire chez Chanel

Bonjour Coralie et merci d’avoir accepté de partager avec les étudiants de GEM ton expérience chez Chanel.

 

  • Pour commencer peux-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?

Bonjours Gémiens/ennes. C’est super cool de faire cette interview en tant “qu’invitée” sachant que j’étais moi aussi chez Avant Garde pendant ma première année à GEM!

Du coup, je suis Coralie, Elève à GEM, actuellement en deuxième partie de césure.

Je suis passionnée de mode depuis toujours et je suis aussi diabétique, j’ai lancé une page instagram “Podie & Coco” il y peu pour sensibiliser au diabète en utilisant la mode, et ça fonctionne plutôt bien. N’hésitez pas à me suivre 😉

 

  • Ton parcours (études, expériences précédentes) ?

Alors alors, j’ai fait une classe prépa et j’ai ensuite intégré GEM. J’ai passé ma première année à Grenoble (#SAT tout ça tout ça). J’ai commencé par un stage de 1A en vente chez Gucci à Paris, c’est un peu le passage obligé pour construire une carrière dans la mode. Et je pense que c’est hyper important de voir la réalité du terrain !

Je suis ensuite partie un an à Dublin à Trinity College pour ma 2A pour me spécialiser en marketing. C’était juste une année incroyable, je vous conseille un petit tour par Dublin.

Ensuite, j’ai enchaîné avec ma césure avec deux stages en développement produit. Le premier chez Camaïeu sur l’offre internationale et je suis aujourd’hui chez Chanel en développement produit Maroquinerie.

 

  • En quoi consiste ta mission chez Chanel ?

Je m’occupe du développement des produits, de leurs petite naissance. Mon équipe et moi traitons essentiellement avec les fabricants afin de s’assurer que la volonté du studio (Karl et ses amis) soit respectée. Nous devons nous assurer que les sacs soient dans la bonne matière, le bon coloris et surtout, qu’ils soient au bon endroit au bon moment. Notre rôle c’est aussi de créer l’identité du sac au cœur du système Chanel, le codifier, le prendre en photo pour qu’ils apparaissent sur le site etc. En fait, nous développons les prototypes qui serviront de bases aux shooting photos, aux défilés et aux ventes auprès des boutiques.

 

  • Un secret à nous partager sur la maroquinerie ?

Un sac en alligator peut coûter plus cher que ta maison.

 

  • Peux-tu nous expliquer la différence avec ta mission précédente chez l’enseigne de prêt-à-porter Camaïeu ?

Aussi étonnement que cela puisse paraitre, ma mission chez Camaïeu comportait une grande partie créative que je retrouve moins chez Chanel. Je travaillais tous les jours en collaboration avec des stylistes chez Camaïeu et nous avions notre mot à dire sur chaque article développé. Chez Chanel, le studio de création est le maître en terme de design, ce qui préserve évidemment l’esprit Chanel. Mais, en conséquence mon stage est plus opérationnel et moins créatif. Néanmoins, je retrouve cette créativité quand j’ai entre les mains des pièces incroyables, avec des formes ou des matières auxquels jamais je n’aurais pensé. J’ai quand même vu un sac en forme de fusée (non elle ne vole pas..).

 

  • Qu’est-ce qui différencie le luxe du prêt-à-porter d’après tes expériences ?

Pour le luxe, le choix des matières hyper qualitatives évidemment, des process établis au millimètre car Chanel impose une rigueur liée à son image. N’est donc pas Chanel qui veut et tant mieux. De plus, la créativité dans le luxe est hyper protégée et seul un nombre restreint de personne peuvent prétendre à ce titre. (coucou Karl)

 

  • Ta journée type ?

Dans ce stage, il n’y a pas réellement de journée type tout dépend si nous sommes en collection ou non. En collection, c’est le moment où nous rencontrons tous les fabricants, ou nous sommes informés de tous les articles qui sortiront sur la prochaine collection et ou nous devons donc créer l’identité de chaque sac, être informé sur la matière, couleur et arrivée de chacun. Chanel a huit collections par an, alors ce sont plutôt des périodes “types” qui reviennent. On a par exemple la période de réunions avec les fabricants, la période où nous remplissons les documents internes à la création de l’identité du sacs dans nos systèmes, la période de réception des prototypes ou encore la période des ventes ! ha oui, tout ça recommence presque chaque mois !

Hors collection, je gère aussi beaucoup les demandes d’emprunts de prototypes sacs que nous conservons bien précieusement. Je reçois pas mal de demande de sacs par mail, notamment de la presse, je dois donc m’assurer qu’ils soient au bon endroit au bon moment et surtout, qu’on me les rende!

 

  • Pourquoi faire ton stage chez Chanel ? Qu’aimes-tu chez la marque ?

Son histoire est incroyable. Une femme, une seule, a créé un empire et ça me fascine. La façon dont Gabrielle imposait ses propres règles : porter des vêtements simples volés à ses amants alors que les femmes de l’époque étaient chargées de plumes, de bijoux, de couches de robes… Elle a marqué l’histoire et ces codes sont encore repris, encore et toujours dans les collections. Quant Aux sacs, le 2.55 est présent dans toutes les saisons mais toujours réinventé, on retrouve le camélia, le jersey… tous les codes sans cesse réinventés et c’est incroyable de réussir à faire perdurer l’héritage d’une si grande dame encore aujourd’hui et ça, seul Chanel y arrive. Merci Karl. Du coup, travailler pour cette maison c’est comme contribuer un peu à continuer d’écrire l’histoire.

 

  • Selon toi, quelles sont les qualités nécessaires pour travailler chez Chanel ?

Humilité: la maison est très familiale et ça se ressent au quotidien. Il y a une grande notion de respect et c’est très agréable. Tout le monde, même les boss, viennent te saluer et c’est pas toujours le cas dans le monde du travail.

Travailleur : il ne faut pas avoir peur de finir tard et de se donner à 100%, après tout c’est Chacha !

Passioné : ce qui uni les collaborateurs c’est l’histoire de la maison, la passion pour les produits de qualités et la volonté de contribuer à l’héritage Chanel.

 

  • Quels conseils pourrais-tu donner à tous les étudiants qui souhaitent se faire remarquer par un recruteur de chez Chanel ?

Chanel est à l’opposée des clichés de la mode, et si vous aimez Chanel vous aimez avant tout son Histoire et c’est votre amour de la mode qui vous ouvrira les portes. N’hésitez pas à montrer que vous êtes travailleur, déterminé et motivé. En fait, soyez tout simplement vrai, sincère et honnête, c’est tout ce qu’ils apprécient.

 

  • Quelles évolutions de carrières peut-on espérer après avoir effectué un stage chez Chanel?

J’ai été très surprise de l’accueil qui m’a été réservé : chaleureux, familial et surtout, Chanel met un point d’honneur à prendre soin de ses collaborateurs et à les aider. Beaucoup de mobilités sont possibles en interne une fois que vous avez prouvé votre capacité à travailler. Ils sont très à l’écoute de vos ambitions, de vos désirs et n’hésitent pas à vous aider.

 

  • Une anecdote à nous raconter ?

Sur le défilé Paris Hambourg, vous pouvez apercevoir un sac blanc à poil tel un petit animal. C’est Karl qui a imaginé ce sac en l’honneur de sa choupette. Ce sac s’appelle donc le sac “Choupette”.

 

  • Pour finir : Chanel en quelques mots ?

Élégante simplicité chargée d’histoire.

 


Interview réalisée par Mélanie Chazaly et Sabrina Oudghiri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s